Institut National du Sport du Québec

 

 

 
 

 

L'entraîneur du mois

 

 

MARC-ANDRÉ MOREAU ET JEAN-PAUL RICHARD, entraîneurS du mois de FÉVRIER 2014

Entraîneurs des bosses

  

(Sportcom) - Les entraîneurs des bosses, Marc-André Moreau et Jean-Paul Richard sont nommés entraîneurs du mois de février par l'Institut national du sport du Québec et le Club de la médaille d'or. À Sotchi, les deux entraîneurs ont mené les sœurs Justine et Chloé Dufour-Lapointe sur les deux plus hautes marches du podium olympique.

 

Moreau et Richard n'ont rien laissé au hasard dans la préparation des athlètes et il était hors de question que les émotions prennent le dessus sur ce qui avait été planifié de longue haleine.

 

« La qualité de notre planification nous a permis de rester sur la ligne, sans jamais la dépasser. C'est ce dont nous sommes le plus fiers », croit Jean-Paul Richard. « Lors de notre arrivée en poste il y a trois ans, l'Américaine Hannah Kearney était pratiquement imbattable. Nous devions trouver une façon que les filles puissent approcher son niveau. L'accent a été mis sur la planification et la vitesse. Nous savions que les filles étaient en forme et talentueuses.  Grâce à notre travail systématique, l'écart de vitesse qui nous séparait des Américaines s'est réduit chaque année. »

 

Pour sa part, Moreau croit que son passé d'athlète, combiné à la longue expérience d'entraîneur de son collègue, a été un facteur déterminant dans ces Jeux qui ont été couronnés de succès.

« La compétition olympique, c'est la cerise sur le sundae, sauf que c'est surtout le travail des trois dernières années qui nous rend fiers. Jean-Paul et moi nous nous sommes assurés que tous les aspects du coaching et de développement des athlètes étaient bien travaillés. Nous avons deux backgrounds différents et nous avons su mettre nos forces en commun. Aux Jeux, tout est arrivé en place », explique celui qui s'était classé quatrième aux Jeux de Turin.

 

Un doublé aux impacts retentissants

 

En entrevue à quelques jours de repartir pour l'Europe afin de prendre part aux dernières Coupes du monde de la saison, le duo d'entraîneurs a maintenant le recul nécessaire pour analyser leur travail et juger quelles ont été les étapes déterminantes au cours du dernier cycle olympique.

 

Selon Moreau, l'approche cartésienne qui a été utilisée s'est avérée profitable. « Au lieu de dire que nous y allions pour l'or, nous nous sommes dit que nous visions un Top-3. Ce moment a été un déclic dans notre plan et il nous a permis d'élargir notre vision pour garder les choses simples et efficaces. »

 

« Nous sommes demeurés réalistes sans nous faire dépasser par nos émotions », ajoute Richard, qui se réjouit de voir que le doublé Dufour-Lapointe aura un impact positif chez les jeunes athlètes, notamment chez les filles.

 

« Marc-André et moi avons été impressionnés par la performance de Jean-Luc Brassard en 1994 (NDLR : médaillé d'or aux Jeux olympiques de Lillehammer). C'est ce qui nous a donné le goût du ski acrobatique. Et aujourd'hui, notre travail va influencer une nouvelle génération de skieurs. Le sport féminin au Canada a grandement besoin de modèles et de savoir que nous avons contribué à ça, c'est quelque chose de très positif pour les prochaines années. »

 

En signe de reconnaissance, une bourse d'études de 200 $ de l'Institut national du sport du Québec est remise aux entraîneurs du mois. Ces fonds peuvent être utilisés lors des activités et programmes donnés par les services de formation de l'INS Québec au cours des 12 prochains mois.

 

 

INSPIRER L'EXCELLENCE !

 

L'Institut national du sport du Québec (INS Québec) est un organisme dont la vision consiste à permettre à tous les athlètes et les entraîneurs de haut niveau au Québec de bénéficier d'un encadrement comparable aux meilleures pratiques mondiales. Connu depuis 1997 sous le vocable de Centre national multisport-Montréal, l'Institut national du sport du Québec est un partenaire clé des systèmes sportifs québécois et canadien. L'INS Québec est supporté par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), Sport Canada, À nous le podium (ANP), le Comité olympique canadien (COC), le Comité paralympique canadien (CPC) et l'Association canadienne des entraîneurs; il bénéficie également de partenariats avec des entreprises telles que CISCO, Bell, AQUAM, Mondo, Teknion | Roy & Breton, Côté Fleury et Inaxsys. 

 

 

Information :

André Fournier

Institut national du sport du Québec
afournier@insquebec.org
514 872-1982
www.insquebec.org

 
 
Contenu copié bloc "Prochaines activités"
ne pas effacer ou altérer
Contenu copié bloc "Recherche et innovation"
ne pas effacer ou altérer
Contenu copié bloc "Complexe de l'INS"
ne pas effacer ou altérer
Contenu copié bloc "Jouez gagnant"
ne pas effacer ou altérer
Contenu copié bloc "Savoir-Sport"
ne pas effacer ou altérer

 

MELS Canada À nous le podium Comité olympique canadien Comité paralympique canadien Coaching Association of Canada Ville de Montréal

 

 

 

 
Jeux de Rio Jeux de PyeongChang
0156
jours
0176
jours