Dans le cadre d’un regroupement de 5 pays, le Comité international olympique octroie le statut de Centre de recherche pour la prévention des blessures et la protection de la santé des athlètes à l’INS Québec

Montréal, 19 décembre 2018 — C’est en reconnaissance de son expertise scientifique, clinique et éducative dans le domaine de la médecine du sport et de l’exercice que le Comité international olympique (CIO) a octroyé le statut de Centre de recherche pour la prévention des blessures et la protection de la santé des athlètes au Réseau francophone de recherche sur la protection de la santé des athlètes et la performance dont l’INS Québec est membre.

L’INS Québec a obtenu cette prestigieuse reconnaissance pour la période de 2019-2022. Composé des instituts de la Belgique, de la France, du Luxembourg et de la Suisse, le Réseau rejoint les 10 autres instituts de recherche à travers le monde qui se sont déjà vu octroyer ce statut.

En soutenant les institutions établies qui ont démontré leur expertise, le CIO offre une occasion unique de collaboration et de mise en place de programmes nationaux de haute qualité et reconnus par les 10 autres instituts de recherche.

« L’obtention de ce statut pour le Québec représente une reconnaissance de taille de l’expertise francophone à l’échelle internationale mentionne Suzanne Leclerc, Directrice du service médico-sportif de l’INS Québec. Il contribuera au rayonnement de l’Institut en nous offrant des occasions de partage des résultats de nos recherches à travers les acteurs du mouvement olympique et de la communauté sportive. Ces résultats pourront être convertis en actions concrètes pour protéger la santé des athlètes, conclut-elle. »

Les 10 instituts de recherche ayant obtenu le statut du CIO sont :

·        Centre australien pour la recherche des blessures dans le sport et leur prévention, Federation University Australia, Australie ;

·        Centre de recherche pour la prévention des blessures dans le sport, Université de Calgary, Canada ;

·        Institut de médecine du sport, hôpital universitaire de Copenhague, Danemark ;

·        Université Yonsei, République de Corée (Corée du Sud) ;

·        Collaboration Amsterdam sur la santé et la sécurité dans le sport, Université VU et centre médical universitaire, Pays-Bas ;

·        Centre de recherche en traumatologie du sport d’Oslo, École norvégienne des sciences du sport, Norvège ;

·        Département de recherche et d’éducation Aspetar, hôpital de médecine du sport et de médecine orthopédique, Qatar ;

·        Groupe de recherche en médecine clinique et sportive, Université du Cap, Afrique du Sud ;

·        Institut londonien du sport, de l’exercice et de la santé (ISEH) Centre national pour l’exercice sportif et la médecine sportive (NCSEM), Royaume-Uni

·        Coalition des États-Unis pour la prévention des maladies et des blessures dans le sport, l’Université de l’Utah, l’institut de recherche Steadman Philippon et la division de la médecine du sport du Comité national olympique des États-Unis

La candidature de l’INS Québec au sein du Réseau francophone de recherche sur la protection de la santé des athlètes et la performance a été appuyée par Comité olympique canadien, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et Sport Canada.

 

À propos de l’Institut national du sport du Québec | www.insquebec.org

L’INS Québec est reconnu comme étant un partenaire de performance essentiel pour le sport de haut niveau québécois et canadien. Fort de son réseau composé de huit centres régionaux d’entraînement multisports, de 17 centres d’entraînement unisports et de son Complexe du Parc olympique accueillant dix groupes d’entraînement de haut niveau, l’Institut offre des services médico-sportifs, en science du sport et en développement personnel à plus de 500 athlètes de haut niveau, 2 200 athlètes de la relève et les quelque 900 entraîneurs qui les encadrent. L’INS Québec est soutenu par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Sport Canada, À nous le podium, le Comité olympique canadien, la Fondation olympique canadienne, le Comité paralympique canadien et l’Association canadienne des entraîneurs, ainsi que par des partenaires du secteur privé tels que CISCO, Bell, Mondo, Teknion | Roy & Breton, Côté Fleury, Inaxsys et B2dix et Sports Experts.

– 30 –

Renseignements :

Evelyne Déry

Coordonnatrice aux communications

Institut national du sport du Québec

514-255-1000 poste 243 | 514-668-2968

edery@insquebec.org

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant

Laissez votre commentaire





Tous les champs sont obligatoires