Deuxième Journée nationale de Plan de match : Mettre en valeur les qualités transférables des athlètes

Deuxième Journée nationale de Plan de match : Mettre en valeur les qualités transférables des athlètes

 

Pour une deuxième année consécutive, les athlètes admissibles au Programme Plan de match étaient invités à participer à la Journée nationale de Plan de match. Cette demi-journée d’activité avait lieu dans huit bureaux de Deloitte à travers le pays.

Les athlètes participants étaient accueillis chez Deloitte où ils découvraient cette entreprise performante et compétitive. Ils étaient ensuite invités à participer à des activités visant à les préparer à la carrière professionnelle : simulation d’entrevue d’embauche, stage d’observation et aide à la rédaction d’un curriculum vitæ.

« La décision de m’inscrire à cette journée était facile à prendre. C’est pensé pour les athlètes, c’est gratuit et je n’avais entendu que de bonnes choses à propos de cette activité et du programme Plan de match en général », explique Keenan Simpson, athlète en canoë-kayak.

Malgré son enthousiasme, l’athlète de 20 ans avait certaines appréhensions sur la journée qui l’attendait. « Ce matin, je me disais que ça allait être bizarre, que tout le monde allait être plus vieux que moi. Finalement, je me suis sentie bien, je ne me sentais pas jugé et j’ai eu du plaisir. En plus, j’ai reçu des conseils personnalisés, propre à ma situation, sur ce que je devrais faire pour préparer mon après-carrière. »

L’étudiant en génie mécanique est encore incertain sur son cheminement scolaire, il changera d’ailleurs de programme universitaire à l’automne. Cette journée était aussi pour lui une occasion d’explorer ses champs d’intérêt. « J’ai vu sur le formulaire d’inscription qu’il y avait une branche d’intelligence artificielle chez Deloitte. C’était une belle occasion pour moi de vérifier mon intérêt pour ce domaine. Aujourd’hui, j’ai discuté avec des spécialistes oeuvrant dans ce milieu et obtenus des conseils de carrière. »

Pour sa part, la nageuse artistique retraitée Sandy Gill, qui a terminé son baccalauréat en comptabilité, voulait en apprendre davantage sur l’entreprise où elle commencera un stage aux bureaux de Vancouver dans quelques semaines : « Ma situation est plutôt unique. Évidemment, le lien entre Deloitte et mon domaine d’étude est facile à faire. La visite d’aujourd’hui était très intéressante pour moi, mais je crois que tous les athlètes qui songent à leur après-carrière, ou qui sont simplement curieux à propos du travail au sein d’entreprises peuvent retirer du positif d’une participation à une journée d’activité comme celle d’aujourd’hui. Cela permet de constater l’importance de préparer sa carrière professionnelle. »

L’athlète retraitée a aimé les conseils personnalisés reçus lors de la simulation d’entrevue d’embauche : « J’ai reçu une rétroaction qui m’a permis de comprendre que la façon dont tu te sens n’est pas nécessairement perçue par la personne qui mène l’entrevue. De la même façon, ce que tu dis n’est pas toujours compris de la même manière par les autres personnes autour. Ces conseils me seront utiles dans la vie de tous les jours tout comme ils pourraient l’être pour les athlètes encore actifs. »

Pour le conseiller aux services aux athlètes de l’INS Québec et conseiller Plan de match Lu Bonnet, le but de cette journée est d’outiller concrètement les athlètes pour leur vie professionnelle et de les mettre en contact avec des gens en dehors du milieu sportif :
« Les participants ont eu l’occasion d’échanger et d’exercer leurs compétences de réseautage auprès de gens intéressés par le sport, certains issus du sport de haut niveau et d’autres provenant de différents domaines. Il s’agissait de leur faire découvrir les réalités des milieux de travail corporatifs et de les démystifier. »

En conclusion de la Journée nationale de Plan de match, la séance de réseautage réunissait à la fois des employés de Deloitte, des personnes oeuvrant au sein d’entreprises partenaires et les athlètes de Plan de match.

Sous le signe de la convivialité, il s’agissait d’une excellente occasion de se présenter et d’échanger en toute simplicité. Au fil des discussions, de nombreuses similitudes ont été constatées entre le milieu du sport de haut niveau et le monde des affaires.

Comme l’a mentionné David De Grandpré, gestionnaire sénior chez Deloitte Digital :
« Aujourd’hui, le marché du travail fonctionne beaucoup par objectif. L’organisation établit les objectifs et donne la latitude aux gens sur les façons de faire pour les atteindre. Selon moi, ce que font les athlètes dans leur carrière sportive, c’est exactement ça. Les athlètes sont capables de rapidement identifier ce qu’ils doivent mettre en place ou modifier pour atteindre leur objectif. Ces habiletés sont transférables au monde du travail, spécialement dans les milieux compétitifs. Et il y a bien sûr d’autres aptitudes développées par les athlètes qui sont à la fois enviables et transférables au milieu du travail. Entre autres, ils sont habitués à recevoir une rétroaction et sont capables de performer sans se le faire rappeler. Cet esprit de compétition existe chez Deloitte et quelqu’un qui a le réflexe de l’athlète de se surpasser va être heureux et bien performer dans notre entreprise. Ce profil, présent chez la plupart des athlètes, est grandement recherché dans le milieu corporatif. »

La Journée nationale de Plan de match a permis aux athlètes participants de développer des outils concrets pour les aider dans leur carrière professionnelle tout en leur faisant vivre l’expérience, le temps d’une matinée, d’évoluer au sein d’une grande entreprise.

Pour certains, cette activité a confirmé leurs intérêts, alors que pour d’autres, venus davantage dans une optique d’exploration, cette journée leur a montré un éventail de possibilités.

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant

Laissez votre commentaire





Tous les champs sont obligatoires