Journée olympique à l’INS Québec : Faire découvrir les sports résidents de l’INS Québec

Il y avait beaucoup d’activités au Complexe de l’Institut national du sport du Québec (INS Québec) le 8 juin dernier. Dans le cadre de la Journée olympique, plus de 550 élèves ont eu l’occasion de s’initier à différents sports résidents de l’Institut en compagnie d’une dizaine d’athlètes olympiques. Organisée par le programme Jouez gagnant et l’INS Québec en collaboration avec le Comité olympique canadien (COC), cette journée avait pour but de promouvoir auprès des élèves un mode de vie sain et actif.

Les participants provenaient de cinq écoles de la région, dont quatre écoles situées dans les quartiers à proximité. Chacun des groupes a découvert deux sports différents parmi les 11 sports proposés. Ainsi, les enfants ont pu tester leurs habiletés pour quatre sports aquatiques, soit la natation, le water-polo, le plongeon et la nage synchronisée dans les bassins olympiques. Les différents plateaux sportifs de l’Institut étaient aussi très animés alors que s’y déroulaient des séances d’initiation sportive en gymnastique, boxe, karaté, boccia, judo, escrime et athlétisme.

Enthousiastes, les élèves se sont tout d’abord familiarisés avec les règlements et les mouvements de base des sports en compagnie d’entraîneurs et d’athlètes. Ensuite, ils étaient invités à vivre l’expérience d’une petite séance d’entraînement. Certains enseignants se sont également prêté au jeu et ont tenté les mouvements proposés. C’était une excellente occasion pour tous de bouger dans un contexte non compétitif.

Le plaisir était au rendez-vous et certains Olympiens en ont même profité pour essayer, sous le regard complice de leurs collègues, des sports autres que leur discipline de prédilection.

C’était aussi une opportunité pour les athlètes actifs et retraités de transmettre les valeurs olympiques et leur amour du sport. Pour Étienne Lalonde-Turbide, escrimeur ayant participé aux Jeux de Londres, cet événement est important et apprécié des jeunes puisqu’il les met en contact avec des sports souvent nouveaux pour eux. « Les jeunes étaient très enthousiastes, ils avaient le goût de bouger, de faire les exercices qu’on leur montrait. Ils avaient la chance d’essayer des sports dont ils entendent peu parler dans les médias. » Selon lui, une telle activité est essentielle au développement d’une culture sportive. « Les élèves ont pu pratiquer des sports différents de ceux qu’ils font dans leurs cours d’éducation physique. » Il faut mentionner que la Journée olympique permettait aux jeunes de pratiquer certains sports moins présents dans le système scolaire en raison de l’équipement nécessaire, par exemple l’escrime, ou nécessitant des installations spécifiques, comme les sports aquatiques, ou encore tout simplement méconnus, comme c’est le cas pour le sport très inclusif qu’est le boccia.

L’inclusion de tous dans le sport était d’ailleurs un des thèmes abordés au cours de cette Journée olympique. Les écoliers ont fait la connaissance de quelques d’athlètes paralympiques de boccia au gymnase, alors que dans la piscine, ils ont eu la chance d’être accompagnés dans la pratique de la natation par des athlètes du Centre de haute performance de paranatation de Montréal.

La mascotte de l’Équipe olympique canadienne, Komak, a aussi fait une visite à l’INS Québec, contribuant à susciter de larges sourires sur les visages des jeunes participants.

La Journée olympique 2018 a associé plaisir et sport. Les athlètes olympiques et les élèves du primaire avaient une chose très importante en commun, le goût de s’amuser et de bouger.

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant

Laissez votre commentaire





Tous les champs sont obligatoires