L’INS Québec et l’INSEP signent une nouvelle convention de collaboration

Le 23 avril, l’Institut national du sport du Québec (INS Québec) a accueilli une délégation française, accompagnée de la ministre du Sport de la France, Madame Laura Flessel. Le point culminant de cette visite était la signature de la nouvelle convention de collaboration entre l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (INSEP) et l’INS Québec. Cette convention vise, entre autres, l’échange des expertises sur la performance sportive de haut niveau ainsi que dans le domaine de la médecine du sport de haut niveau. L’INSEP est un partenaire de longue date de l’INS Québec et la nouvelle convention était un renouvellement de la volonté de collaboration des deux instituts.

La délégation française a tout d’abord visité les installations de l’INS Québec. Pour commencer le tour d’horizon de l’institut, François Bieuzen, scientifique du sport de l’INS Québec, qui a par le passé travaillé à l’INSEP, a accompagné la délégation dans la salle de préparation physique.

Peu après, de passage sur les plages de la piscine, la délégation française a pu apercevoir les athlètes de plongeon à l’entraînement.

La visite s’est ensuite déplacée à la salle d’escrime où plusieurs athlètes étaient présents. La ministre du Sport de la France, qui a participé à cinq Jeux olympiques de 1996 à 2012, remportant au passage un total de cinq médailles, a profité de sa présence près des pistes d’escrime pour discuter avec les athlètes et entraîneurs.

Au cours de sa visite, la ministre Flessel a noté l’intégration réussie des athlètes paralympiques au sein de l’INS Québec, observant un entraînement de boccia au gymnase et plusieurs escrimeurs en fauteuil dans la salle d’escrime.

Invités à faire le tour de la clinique médicale, les visiteurs français ont rencontré la Dre Suzanne Leclerc. Cette dernière est détentrice d’un doctorat sur les commotions cérébrales dans le sport, sujet qui revêt un intérêt particulier pour la ministre qui désire mettre en place un programme de dépistage des commotions cérébrales en France.

Lors d’un repas servi dans les locaux de l’INS Québec, Madame la Ministre Flessel a été invitée à prendre la parole. Elle a évoqué le souvenir des Jeux olympiques de 1976, alors que l’enfant de cinq ans qu’elle était s’est mise à rêver de Jeux olympiques. Elle a également souligné l’importance de l’implication citoyenne dans le sport et la nécessité de faire bouger la population, dossier qui lui tient particulièrement à cœur comme le rapportaient récemment les médias français.

Madame la Ministre Laura Flessel, M. Ghani Yalouz, directeur de l’INSEP et M. Gaëtan Robitaille, président-directeur général de l’INS Québec, ont ensuite signé la convention de collaboration entre les deux instituts.

Invitée à prendre la parole, Mme Guylaine Bernier, athlète olympique en aviron lors des Jeux de 1976, a raconté l’expérience formidable de participer à des Jeux olympiques dans sa ville. Pour sa part, M. François Godbout, membre du COJO des Jeux de 1976, a souligné le rôle qu’a joué la France dans l’attribution des Jeux à Montréal.

Afin de souligner son passage dans la ville olympique de Montréal, M. Robitaille a remis à Madame la Ministre un flambeau des Jeux olympiques de Montréal. Émue de recevoir ce cadeau au fort symbolisme, la ministre a mentionné être très fière de l’attribution de Jeux olympiques à Paris en 2024 tout en rappelant les liens étroits entre les villes de Montréal et Paris.

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant

Laissez votre commentaire





Tous les champs sont obligatoires