MISES À JOUR DU COMITÉ CONSULTATIF DE MÉDECINE SPORTIVE – 15 mars 2020

Communiqué d’information COVID-19

MISES À JOUR DU COMITÉ CONSULTATIF DE MÉDECINE SPORTIVE

Mise à jour #4 – 15 mars 2020

Il y a plus de 162 410 cas dans le monde, 5 985 décès et plus de 75 000 personnes qui ont retrouvé la santé. Les plus importantes augmentations de cas continuent à se produire en Europe, principalement en Italie, en France, en Allemagne et en Espagne. On compte 141 pays qui signalent des cas. L’OMS a déclaré la COVID-19 comme étant une pandémie.

Au Canada, le nombre de cas a commencé à augmenter et dépasse désormais les 250. Nous avons maintenant 11 guérisons et toujours un seul décès d’une personne âgée en Colombie-Britannique.

Le gouvernement fédéral a recommandé aux Canadiens séjournant à l’étranger de revenir au Canada, car certains pays ferment leurs frontières aux vols internationaux. Il recommande également « d’éviter les voyages non essentiels à l’extérieur du Canada jusqu’à nouvel ordre »

https://voyage.gc.ca/voyager/avertissements

Bien que les déplacements des athlètes olympiques et paralympiques vers les sites d’entraînement soient décidés par les ONS (et peuvent être considérés comme « essentiels »), il est recommandé d’envisager de se retrouver immobilisé dans un pays étranger avec une assurance qui peut ne pas couvrir les frais de voyage ou les frais médicaux. L’accès médical dans le cadre de la pandémie COVID-19 peut également être limité.

Les déplacements pour des entraînements ou des compétitions autres que les qualifications paralympiques ou olympiques obligatoires en 2020 ne doivent pas être envisagés pendant au moins 30 jours. Des mises à jour seront fournies si ce délai change.

Il n’y a pas de restrictions ou de politiques concernant les voyages au Canada pour le moment.

Dans tous les cas, vous devez contacter le médecin en chef de votre équipe ou le médecin de votre Institut pour des conseils et une approche coordonnée.

En ce qui concerne l’isolement volontaire pour toute personne revenant de l’étranger, à partir du 13 mars, un isolement volontaire de 14 jours devrait être mis en place pour les athlètes revenant au Canada de toutes les destinations internationales. Le suivi autonome devrait être mis en place pour tous les athlètes revenant de destinations internationales avant le 13 mars. Veuillez consulter les médecins en chef pour discuter des dates de voyage qui pourraient poser problème.

Les athlètes ne doivent pas consulter les cliniques des ICS pour des problèmes respiratoires (toux, fièvre, écoulement nasal, maux de gorge). Consultez les autorités locales de santé publique ou les médecins en chef par téléphone.

Milieu d’entraînement :

Les ONS doivent empêcher les athlètes, les entraîneurs et le personnel présentant des symptômes d’assister aux entraînements.
Les conseils médicaux préconisent de s’isoler en restant chez soi et en évitant tout rassemblement de masse et les transports publics. L’entraînement à l’extérieur (par exemple la course à pied) est autorisé en situation d’isolement ; il faut éviter les rassemblements sociaux ou les groupes d’entraînement.
Il est recommandé aux ONS de travailler avec les Instituts et/ou d’autres propriétaires d’installations d’entraînement pour déterminer les milieux d’entraînement sanitaires, notamment en modifiant le nombre de participants, en espaçant davantage les équipements, en augmentant le lavage des mains et en renforçant les méthodes d’assainissement.

Les ONS doivent être attentifs aux règlementations municipales ou provinciales concernant les limites aux rassemblements de masse.

 

Lire la suite du communiqué ici

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant

Laissez votre commentaire





Tous les champs sont obligatoires