MISES À JOUR DU COMITÉ CONSULTATIF DE MÉDECINE SPORTIVE – 25 mars 2020

Communiqué d’information COVID-19

MISES À JOUR DU COMITÉ CONSULTATIF DE MÉDECINE SPORTIVE

Mise à jour #9 – 25 mars 2020

 

Hier, le CIO et Tokyo 2020 ont annoncé officiellement que les Jeux seraient désormais reportés en 2021, ce qui donne une certitude aux athlètes et leur permet de réduire leur entraînement.

Hygiène et précautions sociales :

  • Tous les Canadiens et Canadiennes devraient rester à la maison, travailler à domicile et faire de l’exercice à la maison dans la mesure du possible. Les règles peuvent être différentes d’une province à l’autre, mais le principe fondamental est le même.
  • Maintenir une distance de 2 mètres par rapport aux autres personnes.
  • Il existe désormais un ordre de préférence en ce qui concerne la toux et les éternuements.
  • Le mieux est d’expulser les gouttelettes dans des mouchoirs jetables, de les jeter de façon sûre, puis de se laver ou de se désinfecter immédiatement les mains.
  • L’expulsion des gouttelettes respiratoires dans le creux du coude est préférable à une main non protégée mais non optimale, car le virus reste alors sur les vêtements ou sur la peau du coude et doivent ensuite être lavés.
  • Pour la protection des autres : supposez que vous êtes infecté et comportez-vous comme tel.
  • Pour votre propre protection : supposez que la personne avec qui vous êtes est infectée et comportez-vous comme tel.

Recommandations de voyage du gouvernement du Canada :

  • Tous les Canadiens et Canadiennes sont invités à rester chez eux dans la mesure du possible.
  • Tout voyage non essentiel à l’extérieur du Canada doit être évité, la frontière américaine est fermée à la circulation non essentielle. Tous les Canadiens actuellement à l’étranger sont priés de revenir au Canada le plus rapidement possible.
  • Tous les voyageurs qui reviennent de n’importe quelle destination étrangère sont tenus de s’isoler pendant 14 jours à compter de la date de leur retour (voir l’infographie ci-dessous pour des informations spécifiques sur ce qu’implique l’isolement volontaire).

APPRENEZ LA DIFFÉRENCE : AUTO-SURVEILLANCE, AUTO-ISOLEMENT ET ISOLEMENT POUR LA COVID-19 À l’heure actuelle, il est fortement recommandé à tous les athlètes (sports d’été et d’hiver) de réduire leurs entraînements, et de s’entraîner plutôt de façon modérée et isolée des autres pour maintenir une bonne santé générale, travailler la stabilité, le gainage, la qualité fondamentale des mouvements, etc.Sous la supervision des entraîneurs de leur ONS, les athlètes devraient solliciter des services de soutien spécifiques pour gérer les transitions en matière d’exercice, de nutrition et de besoins de santé. Les premiers contacts recommandés pour les questions de santé physique et mentale devraient être les médecins de l’ONS et les prestataires de services de psychologie du sport et de préparation mentale de l’ONS. Les athlètes qui n’ont pas accès aux professionnels de la santé des ONS peuvent obtenir des conseils auprès des professionnels compétents des instituts et centres du RISOP énumérés ci-dessous.

Exercice et milieu d’entraînement quotidien :

Mise à jour du Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) :

  • Le CCES a considérablement réduit ses activités, ne procédant à des tests que lorsque cela est nécessaire et possible. (Lire la mise à jour de notre déclaration : https://cces.ca/fr/news/mise-jour-declaration-du-cces-concernant-la-covid-19)
  • Le CCES respecte les directives des responsables de la santé publique et toute décision de procéder à un test est prise en tenant pleinement compte de la santé des athlètes, du personnel chargé du prélèvement des échantillons et de la santé publique.
  • Pendant cette période, les athlètes sont toujours soumis au PCA.
  • Les athlètes qui font partie du groupe cible d’athlètes soumis aux contrôles du CCES ou de leur fédération internationale doivent compléter leur dossier du mieux qu’ils peuvent avant les dates limites.
  • Il est rappelé aux athlètes de vérifier le statut des médicaments en utilisant le DRO global (www.globaldro.com) et de soumettre une demande d’autorisation d’usage à des fins thérapeutiques si une substance interdite leur a été prescrite.
  • L’équipe des services aux athlètes du CCES est également disponible pour offrir un soutien pour l’apprentissage en ligne

Lire la suite du communiqué ici

Commentaires

Aucun commentaire pour l'instant

Laissez votre commentaire





Tous les champs sont obligatoires