Tokyo 2021
Olympique
Paralympique
Beijing 2022
Olympique
Paralympique
Tokyo 2021
Olympique
Paralympique
Beijing 2022
Olympique
Paralympique
Tokyo 2021
Olympique
Paralympique
Beijing 2022
Olympique
Paralympique

La parité, une réalité à l’INS Québec : un leadership féminin au cœur du sport de haut niveau

8 mars 2021
La parité, une réalité à l’INS Québec : un leadership féminin au cœur du sport de haut niveau

Photo d’archives

LA PARITÉ, UNE RÉALITÉ À L’INS QUÉBEC

Un leadership féminin au cœur du sport de haut niveau

La Journée internationale des femmes est évidemment une journée importante à travers le monde pour souligner et rappeler les différentes luttes menées par les femmes au fil des années. Mais c’est également une occasion privilégiée qui permet de faire le point et de se questionner sur ce qu’il reste encore à faire.

L’Institut national du sport du Québec est un milieu où la parité est déjà une réalité avec un taux de 60% de femmes au sein de son organisation. En effet, la plupart des départements sont paritaires; les femmes y sont mêmes en plus grand nombre occupant une proportion entre 60% et 86% des employés dans chacun des départements. De plus, l’Institut comptent plus d’une dizaine de femmes parmi son équipe scientifique. Myriam Paquette, Physiologiste de l’exercice, est d’ailleurs une de ces femmes passionnées de l’activité physique et du sport qui complète actuellement son doctorat en physiologie de l’exercice. Celle-ci a d’ailleurs récemment participé à une entrevue qui a fait l’objet d’un article intitulé : La science au féminin : entretien avec six femmes passionnées par les sciences du sport.

« Les femmes prennent une place importante et intéressante dans la vocation de l’Institut. C’est une fierté de faire partie d’une organisation qui a à cœur la parité et qui l’insère à même sa culture organisationnelle. », a souligné Isabelle Rousseau, Vice-Présidente, Administration, à l’INS Québec, qui fait partie du 60% de femmes qui occupent un poste de gestionnaire et qui fait partie de l’organisation depuis maintenant cinq ans.

En plus de la vice-présidence, Administration, ce sont des femmes qui dirigent les services médico-sportifs, les services des programmes d’excellence et de formation ainsi que les services des opérations et de l’administration.

Et l’exemple vient d’en haut, car la parité est aussi atteinte au sein du Conseil d’administration de l’organisation depuis un certain temps déjà. Actuellement, la gouvernance de l’Institut est assurée par cinq femmes et six hommes. C’est donc en prêchant par l’exemple que l’INS Québec s’inscrit dans la poursuite des objectifs du gouvernement et d’organismes pour la promotion des femmes œuvrant au sein du milieu sportif, tel que Égale Action; l’objectif étant que celles-ci soient représentées, reconnues et servies de façon équitable dans tous les aspects du sport québécois.