Sciences du sport

Services scientifiques

Aux Jeux olympiques et paralympiques, des différences souvent minimes séparent les médaillés des autres compétiteurs. Les athlètes doivent donc disposer des dernières avancées scientifiques et technologiques afin de mieux tirer profit de leur talent, leurs efforts et leur engagement.

Tout comme la préparation physique et l’analyse de la performance, la recherche et l’innovation sont au cœur de la mission de l’INS Québec. Les activités scientifiques se font dans les laboratoires de l’INS Québec et en partenariat avec des unités de recherche universitaires et des entreprises privées.

L’INS Québec accueille des entreprises qui développent des produits, des logiciels ou des méthodes dont pourront se servir les groupes d’entraînement de haut niveau résidents et non résidents. Les travaux de recherche et d’innovation ont trait à toutes les sciences en lien avec le sport de haut niveau : biomécanique, physiologie, psychologie, apprentissage de gestes et de stratégies, etc.

Comité recherche et innovation (CRI)

Constitué de spécialistes scientifiques, médicaux et professionnels des secteur universitaire et privé, le Comité recherche et innovation (CRI) conseille l’Institut national du sport du Québec sur toute question relative à ses activités scientifiques et techniques, en cours ou projetées. Aussi le CRI aide-t-il l’INS Québec à concrétiser ses ambitions de devenir et demeurer le lieu de convergence de la recherche en sport de haut niveau au Québec et de briller sur les scènes canadienne et internationale.

Nommés par le président-directeur général de l’INS Québec, les membres sont choisis pour leur expertise (et non pas en tant que représentants de leur organisation d’origine). La participation aux travaux du CRI se fait sur une base volontaire. Les personnes désignées demeurent membres pendant au moins deux ans. Pour traiter de questions particulières, d’autres spécialistes peuvent se joindre au CRI, y compris des personnes de l’étranger. Les séances de travail (tenues selon les besoins, environ quatre par année) sont animées par le directeur Sciences du sport de l’INS Québec, qui est accompagné de la directrice médicale. D’autres membres du personnel peuvent assister aux échanges du CRI. Entre les réunions, l’INS Québec partage l’information pertinente et peut consulter des membres en différé.

Membres du Comité recherche et innovation de l’INS Québec
Mme Christiane Barette, MEDTEQ

M. Mickaël Begon, Université de Montréal

M. Louis Bherer, Institut de cardiologie de Montréal

Mme Theresa Bianco, Université Concordia

M. François Billaut, Université Laval

Mme Geneviève Dutil, LX Sim

M. Jean-Philippe Gagnon, Innovitech

M. Éric Goulet, Université de Sherbrooke

M. Jeff Haince, MITACS

Mme Marielle Ledoux, Université de Montréal

M. Stéphane Perreault, Université du Québec à Trois-Rivières

M. Bernard Petiot, Cirque du Soleil

M. Denis Rancourt, Université de Sherbrooke

M. Pierre Sercia, Université du Québec à Montréal

Dr Ian Shrier, Université McGill

M. Jonathan Tremblay, Université de Montréal

M. Maxime Trempe, Université Bishop’s

M. Pierre Trudel, Université d’Ottawa

Stages à l’INS Québec

Les scientifiques de l’INS Québec, y compris les préparateurs physiques, supervisent des stages de formation et de perfectionnement. Les étudiants et professionnels stagiaires peuvent ainsi mettre en pratique leurs connaissances tout en contribuant aux services de l’équipe scientifique. Ces opportunités exceptionnelles d’immersion dans le milieu du sport de haut niveau sont rares et varient en fonction des besoins des groupes d’entraînement de haut niveau et des activités de recherche et d’innovation. Les stages demandent une présence dans les locaux de l’INS Québec et parfois sur différents lieux d’entraînement et de compétition.

Les étudiants et les professionnels qui désirent réaliser des stages en sciences du sport de haut niveau peuvent transmettre leur curriculum vitae et préciser leurs motivations en utilisant le lien prévu à cet effet dans la section Carrière. Les candidatures sont examinées chaque semestre, en fonction des opportunités et des besoins.