Beijing 2022
Olympique
Paralympique
Paris 2024
Olympique
Paralympique
Beijing 2022
Olympique
Paralympique
Paris 2024
Olympique
Paralympique
Beijing 2022
Olympique
Paralympique
Paris 2024
Olympique
Paralympique

Une méthode scientifique au service de la détection d’habiletés en boxe : nos experts en pleine action

13 décembre 2021
Une méthode scientifique au service de la détection d’habiletés en boxe : nos experts en pleine action

UNE MÉTHODE SCIENTIFIQUE AU SERVICE DE LA DÉTECTION D’HABILETÉS EN BOXE

Nos experts en action

Novembre a été très occupé pour les experts de l’INS Québec ainsi que les athlètes de haut niveau qui ont repris leurs activités à l’Institut en tenant des camps d’entraînement et de sélection. Après des mois marqués par des restrictions découlant du contexte sanitaire, c’était agréable de ressentir l’énergie des athlètes.

La boxe est l’un des sports qui était en action. L’objectif principal était de repérer des talents chez des athlètes seniors hommes et femmes ainsi que chez les athlètes de la prochaine génération qui ne sont pas encore membres de l’équipe nationale. Par la même occasion, on souhaitait favoriser la collaboration entre les entraîneurs du Canada, et partager de l’information sur les meilleures pratiques.

Une opportunité en or pour les athlètes

Combien d’athlètes ont pris part à ces évaluations? « Nous avons accueilli trois cohortes d’une vingtaine d’athlètes, accompagnées par cinq entraîneurs », nous a confié Mathieu Charbonneau, biomécanicien du sport à l’INS Québec, et chef de l’équipe de soutien intégrée (ÉSI) en boxe. Les athlètes étaient soumis à des évaluations de routine développées par les scientifiques de l’ÉSI; tests qui sont habituellement réservés aux membres de l’équipe nationale. Une belle opportunité pour ces athlètes de se démarquer et de se confronter aux meilleurs de leur sport. « Ces évaluations sont très utiles pour clarifier la trajectoire du progrès anticipé pour des athlètes qui sont à différents niveaux de développement. », précise Charbonneau. À la toute fin, tous les résultats des athlètes sont ajoutés à la base de données du centre national. Lors de ces camps, le personnel de l’Institut a collaboré à plusieurs aspects pour la réussite de ces activités.

« L’esprit scientifique appliqué par l’équipe vise à développer la pratique sécuritaire et compétitive du sport par l’entremise d’un partage de recommandations à la fédération nationale de boxe. La méthode scientifique adoptée est axée vers la recherche de solutions », souligne Charbonneau.

Évaluations de routine

Avec Mathieu Charbonneau– Biomécanicien du sport et Chef d’équipe de l’équipe de soutien intégré (ÉSI) en boxe

Une démarche d’évaluation collaborative

Les athlètes ont entamé leur camp d’entraînement avec un dépistage musculo-squelettique. Ils ont enchaîné avec des tests de frappe, puis des tests d’évaluation des déterminants de la performance en boxe. Les tests de frappe, exécutés avec des capteurs inertiels spécifiques pour la boxe, ont permis de détecter le type de coup lancé, de mesurer la vitesse et l’ampleur de l’impact des coups de poing, mais également la force, la puissance et l’endurance des athlètes.

Par la suite, les participants ont pris part à des tests de temps de réaction afin d’explorer leur potentiel de vitesse de perception et de prise de décision. Pendant ces tests, administrés par des membres de l’ÉSI, les boxeurs devaient toucher le plus rapidement possible des cibles s’activant aléatoirement autour d’eux. L’athlète recevait automatiquement de la rétroaction si le délai était trop important entre l’activation et le contact avec la cible.

Grâce à l’analyse des enregistrements vidéo des combats d’entraînement (« sparring »), chaque boxeur et les spécialistes profitaient d’une appréciation qualitative du niveau d’habileté technico-tactique des opposants. Le programme était complété par des séminaires sur les saines habitudes nutritionnelles et sur les effets bénéfiques du suivi longitudinal de l’état de forme et de la performance.

Évaluations liées à la perception et la prise de décision

Avec Thomas Romeas – Chef, Recherche et Innovation

L’innovation n’a pas de limite

L’innovation n’arrête jamais, et les experts de l’INS Québec sont constamment à la recherche de nouveaux projets pour perfectionner leurs méthodes afin d’accompagner les athlètes de haut niveau dans leur cheminement vers l’élite mondiale. D’ailleurs, plusieurs activités de recherche sont nées de la collaboration entre l’INS Québec, Boxe Canada et l’École de technologie supérieure, sous la direction des experts de l’Institut, Mathieu Charbonneau et Thomas Romeas, Chef, Recherche et Innovation. Notamment les suivantes :

  • Développement de méthodes d’entraînement par réalité virtuelle
  • Détection automatique des gestes techniques par vision numérique
  • Validation d’une grille d’analyse technico-tactique
  • Création d’une application mobile d’analyse technico-tactique
  • Projet de recherche sur la reconnaissance des indices de vulnérabilité chez le boxeur et son opposant

Note : Les camps d’entraînement ont eu lieu selon les périodes suivantes : senior hommes : 17 au 27 octobre 2021; prochaine génération : 31 octobre au 10 novembre 2021; senior femmes : 17 au 24 novembre 2021

***

Experts de l’INS Québec membres de l’ÉSI de Boxe Canada

  • Mathieu Charbonneau – Biomécanicien du sport et Chef d’équipe de l’équipe de soutien intégré (ÉSI) en boxe
  • Thomas Romeas – Chef, Recherche et Innovation
  • Brian Li – Physiothérapeute
  • Erik Sesbreno – Nutritionniste en chef
  • Evelyne Dubé – Conseillère technique au soutien médico-scientifique
  • Sylvain Gaudet – Physiologiste de l’exercice
  • Pierre-Mary Toussaint – Kinésiologue et physiologiste de l’exercice (collaboration avec l’Université de Montréal)