Paris 2024
Olympique
Paralympique
Milan/Cortina 2026
Olympique
Paralympique
Paris 2024
Olympique
Paralympique
Milan/Cortina 2026
Olympique
Paralympique
Paris 2024
Olympique
Paralympique
Milan/Cortina 2026
Olympique
Paralympique

Michel Labrecque, allié de l’INS Québec, tire sa révérence après une décennie de service

10 juillet 2024
(Crédit photo: Est Média Montréal)

MICHEL LABRECQUE, ALLIÉ DE L’INS QUÉBEC, TIRE SA RÉVÉRENCE APRÈS UNE DÉCENNIE DE SERVICE

Depuis son ouverture, l’INS Québec n’a connu qu’un seul président, soit Monsieur Michel Labrecque. Nous avons eu le privilège de converser avec lui avant son départ pour la retraite qui aura lieu à la mi-juillet.

Le rôle de l’INS Québec selon M. Labrecque

En tant que président-directeur général du Parc olympique depuis l’inauguration de l’Institut national du sport du Québec, M. Labrecque a partagé sa vision et l’importance de cette institution.

ML : « La Ville de Montréal a soumis sa candidature pour les Jeux olympiques, et dans ce dossier, il y a toujours eu le projet du pôle sportif. L’objectif était de doter Montréal d’un complexe sportif complet, incluant un aréna, plusieurs plateaux sportifs et un grand stade. Après les Jeux olympiques de 1976, l’idée était de transformer ces infrastructures pour inclure des gymnases, des bureaux et des espaces dédiés à toutes les disciplines sportives. La ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport de l’époque, Michelle Courchesne, a soutenu cette initiative de ramener les athlètes au centre d’entraînement. Lorsque l’INS Québec a décidé d’aller de l’avant avec cette idée, le Parc olympique l’a appuyé avec enthousiasme. Cette initiative permet à la population de s’entraîner, de s’amuser et de côtoyer les meilleur·e·s athlètes, créant ainsi un mélange enrichissant. »

Michel Labrecque à l'INS Québec lors d'une visite du Comité international olympique.
Michel Labrecque (à l’extrême gauche) accompagnait Tom Quinn (2e à gauche), président du Conseil de l’INS Québec lors de la visite du président du Comité international olympique, Thomas Bach (3e à gauche) et de la Reine des Jeux olympiques de Montréal 1976, Nadia Comaneci (à l’extrême droite) au Complexe de l’Institut en juillet 2015.
La valeur ajoutée de l’INS Québec au Parc olympique

ML : « L’INS Québec, situé au Parc olympique, crée une masse critique dans plusieurs disciplines sportives, facilitant l’accès aux mêmes expert·e·s et à des installations bien entretenues et adaptées. Au Parc olympique, nous effectuons des améliorations continues pour répondre aux besoins de la population et des athlètes. »

Quelle était l’importance de maintenir l’entraînement pendant la pandémie pour les athlètes de haut niveau?

Durant la pandémie, M. Labrecque s’est activement impliqué pour que le Complexe de l’Institut reste ouvert pour l’entraînement des athlètes de haut niveau.

ML : « Les athlètes ont besoin de s’entraîner dans des conditions optimales, ce qui n’est pas toujours possible dans leur domicile. Des protocoles stricts ont donc été mis en place en collaboration avec l’INS Québec pour permettre leur entraînement. Malgré l’absence de revenus durant cette période, il était crucial de maintenir ces activités au Complexe. »

L’évolution de l’INS Québec

ML : « Depuis son inauguration, l’INS Québec a connu une évolution significative. Parmi les améliorations notables, on compte la mise en place d’une piste de sprint et d’une plateforme de plongeon de haut vol. Un défi qui reste à relever est le renforcement des liens entre les athlètes et la population, c ‘est-à-dire d’assurer une meilleure proximité entre la communauté et les sportif·ve·s de haut niveau qui se côtoient au quotidien au Complexe. »

Réfléchissant à ses années de collaboration avec l’INS Québec, M. Labrecque a souligné l’importance des relations humaines respectueuses et de la compréhension mutuelle des contraintes.

ML : « Nous collaborons étroitement avec l’INS Québec, échangeant régulièrement sur nos projets communs. Nous avons appris à vivre avec nos contraintes respectives, et cette compréhension a enrichi nos contributions mutuelles. »

Photo de profil de Michel Labrecque.

L’institut est privilégié d’avoir pu compter sur Monsieur Labrecque durant toutes ces années. Nous lui souhaitons la meilleure des chances pour la suite.