Tokyo 2021
Olympique
Paralympique
Beijing 2022
Olympique
Paralympique
Tokyo 2021
Olympique
Paralympique
Beijing 2022
Olympique
Paralympique
Tokyo 2021
Olympique
Paralympique
Beijing 2022
Olympique
Paralympique

L’INS Québec en faveur du projet de loi 15

 28 août 2019

L’INSTITUT NATIONAL DU SPORT DU QUÉBEC EN FAVEUR DU PROJET DE LOI NO 15 CRÉANT LA SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT ET DE MISE EN VALEUR DU PARC OLYMPIQUE

Montréal, le 28 août 2019 – Intervenant aujourd’hui (le 28 août) devant la Commission de l’économie et du travail, l’Institut national du sport du Québec (INS Québec) a exprimé son accord avec le projet de loi no 15, Loi sur la Société de développement et de mise en valeur du Parc olympique (la Société).

À la fois à titre d’acteur de première ligne du développement sportif et comme témoin de l’évolution du Parc olympique, apprécie particulièrement que la mission à double volet envisagée pour la nouvelle société. Cette mission indique de façon très claire les responsabilités de la Société à l’égard de la protection, de l’entretien et de la valorisation du patrimoine architectural et historique du Parc olympique ainsi que pour le maintien et l’amélioration des infrastructures.

Dans son intervention devant la Commission, l’INS Québec a rappelé que les Jeux olympiques de Montréal ont laissé un héritage qui va bien au-delà des infrastructures et que le Québec, grâce à cet événement, bénéficie aujourd’hui d’un système sportif qui fait l’envie de plusieurs provinces. L’Institut a dit souhaiter que la notion d’héritage olympique dont il est fait mention dans le projet de loi englobe de façon plus large la notion de sport et s’étende à l’ensemble du système sportif québécois. L’Institut a exprimé le vœu que la nouvelle Société de développement et de mise en valeur du Parc olympique s’insère activement dans la communauté sportive québécoise et contribue au développement de notre système sportif ainsi qu’à la promotion du sport et de l’activité physique.

L’INS Québec s’est montré favorable au principe de nomination des membres du conseil d’administration qui met l’accent sur des profils de compétence et d’expérience. L’Institut a dit souhaiter qu’un des membres de ce conseil soit issu du système sportif québécois et être reconnu pour son expérience et son expertise dans l’organisation et la gestion en sport fédéré. L’INS Québec s’est aussi réjoui de la création d’un Comité des immobilisations qui aura à notamment la responsabilité de superviser les projets de maintien d’actifs et de résorption du déficit de maintien en plus d’examiner tous les aspects liés aux nouveaux projets ainsi que sur le plan des immobilisations et des prévisions budgétaires.

Le mémoire de l’INS Québec soumis à la Commission de l’économie et du travail est disponible sur le site Web de l’Institut au www.insquebec.org

– 30 –